array(3) { [0]=> int(17685) [1]=> int(17658) [2]=> int(25925) }

Collecte des matières compostables

Un dépliant explicatif a été distribué dans chaque foyer à la mi-novembre 2018. Vous pouvez télécharger la brochure Ensemble on collecte iciYou may access to the english version of the brochure « Collecting together » here.

Qu’est-ce que c’est ?

Un produit compostable est également biodégradable. Mais c’est généralement un produit auquel on aide la décomposition dans une unité industrielle. Celle-ci se fait généralement à des températures comprises entre 70 et 80 °C, avec un taux d’humidité tournant autour de 70 % et un taux d’oxygène de quelque 20 %. Après plusieurs semaines de (bio)dégradation, on obtient un produit, le compost, permettant l’amélioration de la fertilité des sols.

Notez que dans les composteurs maison, la dégradation est généralement plus lente, car les conditions, de température et d’humidité notamment, varient avec les conditions météorologiques.

Source : Futura Planète

Dans le bac brun

Résidus alimentaires
  • filtres à café, sachets de thé/tisane
  • fruits et légumes
  • matières grasses solides
  • nourriture pour animaux
  • œufs, noix et écailles
  • pains, gâteaux, céréales, grains, pâtes et riz
  • restes de table
  • viandes, volailles, poissons et fruits de mer
Résidus verts
  • fleurs, plantes et chaume
  • résidus de jardin, d’empotage et de plate-bande
  • feuilles d’arbres
  • rognures de gazon
  • petites branches de moins de 12 mm de diamètre
  • copeaux de bois et écorces
Autres matières organiques
  • papiers et cartons souillés sans plastique et non cirés
  • papiers-mouchoirs
  • essuie-tout
  • serviettes de table
  • journaux
  • contenants de frites
  • papiers à muffin
  • sacs en papier
  • boîtes à pizza
  • vaisselle en carton
Déchets liés à l’alimentation qui ne vont PAS dans le bac
  • bouchons (autres que liège ou bois)
  • capsules de café à usage unique non compostables
  • chandelles
  • contenants et sacs en plastique compostables
  • cotons-tiges et soie dentaire
  • couches et produits d’hygiène
  • gommes à mâcher
  • litière et excréments
  • filtres à cigarette
  • plantes exotiques envahissantes
  • styromousse

Trucs et astuces

Le gel fait coller mes matières compostables au fond du bac
  • Mettez un grand sac de papier, du papier journal ou un morceau de carton au fond du bac et déversez-y les matières compostables.

 

Mon bac dégage des odeurs désagréables
  • Sortez votre bac à compost à toutes les collectes, surtout par temps chaud. Entre les collectes, entreposez votre bac à l’ombre et évitez le plein soleil.
  • Rincez votre bac à compost après chaque collecte avec de l’eau savonneuse ou encore avec du vinaigre.
  • Utilisez des sacs de papier refermables (dans le bac) ou encore déposez du papier journal ou des feuilles mortes par-dessus chaque ajout de matières.
  • Congelez les restes de volaille et de viande et ajoutez-les au bac seulement la veille de la collecte.
  • Laissez sécher vos feuilles et l’herbe coupée avant de les ajouter dans le bac pour éviter qu’elles dégagent une forte odeur d’ammoniaque.

 

Mon bac brun attire des animaux importuns
  • Utilisez un verrou conçu pour le bac ou encore une bande élastique (de style bungee) pour garder le bac toujours fermé entre les collectes. Si le problème persiste, saupoudrez votre couvercle de poivre de Cayenne ou enduisez son rebord de menthol. Prenez les mêmes précautions qu’avec les ordures ménagères. L’idéal est de laisser le bac dans un coin de votre garage et d’en garder la porte fermée. N’oubliez pas de déverrouiller votre bac lors de la collecte.

 

Des vers ou asticots grouillent dans mon bac brun
  • Rincez votre bac à l’eau une fois qu’il a été vidé par le camion, laissez le couvercle ouvert pour les faire sécher au soleil, saupoudrez-les de bicarbonate de soude ou de sel, vaporisez-les avec du vinaigre, ou versez de l’eau bouillante.
  • Gardez le couvercle de votre bac à compost toujours fermé. Sortez votre bac à compost à toutes les collectes, surtout par temps chaud. Entre les collectes, entreposez votre bac à l’ombre et évitez le plein soleil.
  • Placez en alternance vos déchets de table avec des matières sèches dans le bac (ex. papier journal, sciure de bois, feuilles mortes, essuie-tout, etc.).
  • Congelez vos restes de viande, de volaille ou de poisson et ajoutez-les au bac seulement la veille de la collecte. Sinon, enveloppez-les dans du papier journal ou dans un sac de papier avant de les mettre dans le bac.

Foire aux questions

Je pratique déjà le compostage domestique chez moi. Comment le bac brun peut-il m’être utile ?

Si vous compostez déjà vos restes de table et résidus verts à la maison, la collecte municipale est complémentaire. Par exemple, les matières marquées d’un astérisque (*) dans la liste en page 5 peuvent être plus difficiles à composter à la maison, que ce soit dans un bac extérieur ou par vermicompostage. Vous pouvez choisir de continuer à composter à la maison et profiter du bac brun pour vous départir de ces matières de façon durable. Aussi, vous pouvez profiter de la collecte municipale pour traiter de plus grandes quantités de résidus verts.

Comment puis-je recueillir les résidus de table et les autres matières compostables dans la maison ?

Recueillez d’abord vos matières compostables dans un bac de comptoir prévu à cet effet (disponible en grande surface ou en quincaillerie) ou un contenant de plastique ou métal de votre choix. Videz régulièrement ce contenant dans votre bac brun. Pour des raisons d’hygiène et de facilité de collecte, vous pouvez choisir d’utiliser des petits sacs de papier compostables à l’intérieur de votre petit bac de comptoir, ou encore des grands sacs de papier dans votre bac brun. Vous pouvez acheter vos sacs en papier ou les fabriquer vous-même en pliant des journaux.

Puis-je utiliser des sacs de plastique ?

Non. Tous les types de sacs de plastique sont interdits dans le bac brun, même ceux dits biodégradables ou compostables. Ceci permet de traiter les matières à moindre coût. Les sacs en papier ou en papier ciré conçus à cette fin sont acceptés.

Que faire si la collecte des matières résiduelles n’a pas été effectuée ?

Si la collecte des matières résiduelles n’a pas été effectuée par l’entrepreneur le jour prévu de la collecte, le propriétaire, le locataire ou l’occupant de l’unité desservie doit en aviser la Municipalité, et ce, le lendemain du jour de la collecte et dans un délai maximum de 24 heures.

S’en départir ?

Via la collecte municipale dans le bac brun fourni à chaque bâtiment résidentiel. Attention le bac doit être disposé avec les roues du côté de votre résidence pour pouvoir être collecté.

Inscription à l'infolettre